Étudiants Erasmus+ et COVID-19 : les députés européens pour plus de soutien et de clarté !

April 15, 2020

 

  • Les coûts supplémentaires doivent être remboursés et les règles appliquées avec souplesse

  • Les étudiants ne doivent pas perdre une année académique

  • Les volontaires européens pourraient aider les États membres à faire face à la crise du COVID-19

Les 165 000 étudiants actuellement en échange Erasmus+ et les 5000 volontaires européens ont besoin d'être rassurés sur le fait qu'ils seront remboursés et conserveront leur statut.

 

Dans une lettre adressée mercredi à la commissaire Mariya Gabriel, les députés de la commission de la culture et de l'éducation soulignent que la communication actuelle de la Commission européenne ainsi que les différentes approches et l’absence d'informations des agences nationales ne permettent pas de garantir que les frais supplémentaires seront remboursés et que les étudiants en échange Erasmus+ et les participants au programme "Corps de solidarité" pourront conserver leur statut.

 

Par ailleurs, les députés demandent de soutenir les étudiants afin qu'ils ne perdent pas cette année académique et puissent obtenir les crédits universitaires nécessaires grâce à l'apprentissage en ligne.

 

Les volontaires européens doivent conserver leur statut et être déployés dans les programmes nationaux

 

Dans leur lettre, les députés appellent aussi la Commission à veiller à ce que les participants du programme "Corps de solidarité" puissent conserver leur statut de volontaires pendant la durée prévue de leur placement, même si celui-ci a été suspendu. Ils pourraient ainsi terminer leur service volontaire et ne pas risquer de perdre les revenus familiaux liés au statut de volontaire, comme les allocations familiales.

 

Les députés recommandent également de réorienter les activités de volontariat des participants au Corps européen de solidarité qui ont été suspendus, par exemple en déployant des volontaires dans le cadre des programmes de soutien nationaux mis en œuvre pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

 

Ils appellent enfin à "une politique claire, communiquée de façon efficace et mise en œuvre de manière cohérente dans tous les États membres", affirmant que les personnes et organisations concernées sont "très inquiètes" et "ont besoin de sentir que la Commission est de leur côté".

 

"La classe de 2020 a besoin de nous"

 

La présidente de la commission de la culture et de l'éducation, Sabine Verheyen (PPE, DE), a déclaré: "Nous demandons à la Commission européenne de soutenir directement tous ceux qui participent aux programmes d'éducation, de culture et de jeunesse. Cela signifie travailler avec les agences nationales, les universités, les établissements d'enseignement technique, les écoles, les organisations de jeunesse et les organisations bénévoles afin de garantir que nos participants sont en sécurité et reçoivent une aide pour rentrer chez eux si nécessaire. Cela signifie aussi les rassurer sur le fait que les coûts supplémentaires seront remboursés, que les règles des projets seront appliquées avec souplesse et qu'ils conserveront leur statut de volontaires du Corps de solidarité ou d'étudiants Erasmus+."

 

"Nous avons le devoir de veiller à ce que ceux qui se sont inscrits à nos programmes reçoivent l'aide et le soutien dont ils ont besoin. La classe de 2020 a besoin de nous", a-t-elle ajouté.

 

Contexte :

 

On compte en ce moment 165 000 personnes en échange Erasmus+ en Europe et 5000 autres engagées dans des projets de volontariat du Corps de solidarité.

 

La Commission a fait savoir que les agences des États membres qui coordonnent les projets peuvent invoquer des clauses de force majeure pour autoriser le versement de subventions lorsque les échanges sont raccourcis ou interrompus, et pour permettre le report des activités ainsi que le remboursement de frais exceptionnels.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
<