Une eau potable sûre et propre : le Conseil de l'UE actualise les normes de qualité


L'UE veille à ce que l'on puisse boire l'eau du robinet en toute sécurité dans l'ensemble de l'UE.

Les nouvelles règles actualisent les normes de qualité que l'eau potable doit respecter et instaurent une approche fondée sur les risques et efficace au regard des coûts pour la surveillance de la qualité de l'eau. Les règles actualisées fixent également des exigences minimales en matière d'hygiène applicables aux matériaux entrant en contact avec l'eau potable, tels que les canalisations. L'objectif est d'améliorer la qualité de ces matériaux afin de protéger la santé humaine et d'éviter toute contamination.


La directive actualisée permet de répondre aux préoccupations croissantes quant aux effets des perturbateurs endocriniens, des médicaments et des microplastiques sur la santé humaine en instaurant un mécanisme de liste de vigilance. Grâce à cette liste de vigilance, l'UE pourra, de manière dynamique et souple, assurer le suivi des nouvelles connaissances relatives à ces substances et à leur pertinence pour la santé humaine. Le bêta-œstradiol et le nonylphénol seront inclus dans la première liste de vigilance en raison de leurs propriétés perturbant le système endocrinien. La première liste de vigilance sera adoptée au plus tard un an après l'entrée en vigueur de la directive. Le bisphénol A, qui est un perturbateur endocrinien, est directement ajouté à la directive, avec une valeur paramétrique pour la santé de 2,5 μg/l.


Les États membres déploient actuellement des efforts considérables pour améliorer l'accès à l'eau potable. Afin de promouvoir l'utilisation de l'eau du robinet, les États membres veilleront à ce que des équipements intérieurs et extérieurs, tels que des robinets ou des fontaines à eau, soient mis en place dans les lieux publics, lorsque cela est techniquement possible et compte tenu des conditions locales spécifiques, climatiques et géographiques par exemple. De plus, les États membres peuvent décider volontairement de prendre des mesures supplémentaires pour promouvoir l'utilisation de l'eau du robinet, par exemple en lançant des campagnes d'information à l'intention des citoyens ou en encourageant la mise à disposition, à titre gratuit ou moyennant des frais de service peu élevés, d'eau du robinet dans les restaurants, les cantines et les services de restauration.


Par ailleurs, les États membres devront veiller à ce que les consommateurs puissent avoir accès à des informations sur la qualité de leur eau potable. Les États membres prendront également les mesures qu'ils jugent nécessaires et appropriées pour améliorer ou maintenir l'accès de tous les citoyens à l'eau.



Pour plus d'informations... c'est ici ;-)









Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

MAISON DE L'EUROPE DE LA GRANDE THIERACHE

Sensibiliser, informer et former le citoyen aux enjeux de la construction européenne

NORD - AISNE - ARDENNES - WALLONIE

18, rue Cousin-Corbier
F-59610 FOURMIES

T : (33) 03.27.60.50.28.

Mail : eurothierache@free.fr