Après le Brexit, le pouvoir d’achat des Britanniques en berne

July 10, 2017

 

 

Au premier trimestre 2017, le revenu disponible par tête des ménages britanniques a reculé de 2%. C’est la plus forte baisse depuis 2011. En revanche, le chômage décroît.
 

Comment se porte l'économie britannique après le Brexit? Pour l'Office for National Statistics (ONS), le bilan est contrasté. Entre janvier et mars 2017, l'institut britannique de statistiques a constaté une hausse du PIB par tête ainsi qu'une légère baisse du taux chômage, mais souligne en parallèle une forte inflation qui pèse sur le revenu disponible des ménages. Revue des principaux enseignements de l'étude.
 

Baisse du revenu disponible des ménages

Sur le premier trimestre 2017, le revenu disponible par tête des ménages britanniques a baissé de 2 % par rapport à la même période l'année dernière. C'est la plus forte baisse depuis 2011, alors que l'économie britannique était touchée de plein fouet par la crise financière. C'est le troisième trimestre consécutif que le revenu disponible des ménages décline outre-Manche. Et cette tendance s'accélère. Entre juin et décembre 2016, ce revenu était en baisse, mais toujours sous la barre des 1 %.

Un rapport publié début juillet par la fondation Joseph Rowntree mettait en évidence que malgré l'augmentation du salaire minimum, ce n'était pas suffisant pour compenser la hausse du prix des biens de consommation courante et le gel de certaines prestations sociales.


 

Forte inflation

C'est la cause de la baisse du revenu des ménages. L'inflation britannique a atteint 2 % au premier trimestre, poussée par la chute de la livre. Au début de l'année 2016, elle plafonnait à 0,3 %. En mai dernier, la Banque d'Angleterre publiait un rapport qui mettait en évidence l'accélaration de l'inflation depuis le vote du Brexit en juin 2016. Et les économistes sont pessimistes alors que l'augmentation des prix pourrait atteindre 3 % avant la fin de l'année, soit son plus haut depuis 2012.

 
Baisse du chômage

Après avoir connu un pic en octobre avec un taux de chômage de 8,4 %, le nombre de personnes sans emploi au Royaume-Uni continue de baisser . Au premier trimestre 2017, le taux de chômage se maintenait sous la barre des 5 %. Entre janvier et mars, le pays comptait environ 1,6 million de personnes sans emploi. Le taux d'activité frôle les 75 % avec près de 32 millions de personnes qui occupent un travail.

 


 
Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents