L'Europe, un acteur essentiel de l'aide humanitaire dans le monde !


Chaque année, l'Union européenne et ses États membres consacrent plus de 6,3 milliards d'euros à l'aide humanitaire dans le monde, faisant d'eux le premier financeur dans ce domaine.

De plus, depuis le début de la crise des réfugiés syriens en 2011, plus de 9 milliards d'euros ont été investis pour venir en aide aux 6,5 millions de personnes déplacées à l’intérieur de la Syrie et aux 4,6 millions de réfugiés qui ont fui dans les pays voisins. L’Union européenne et ses États membres sont ainsi collectivement le principal contributeur de la réponse humanitaire internationale à la crise syrienne.

6,3 milliards d'euros d'aide distribuée aux personnes en détresse

En réponse aux nombreuses crises humanitaires ainsi qu'à l'augmentation de la fréquence et de l'impact des désastres naturels, la Commission européenne a fourni une aide d’urgence de plus de 2,1 milliards d'euros à environ 120 millions de personnes dans le monde en 2016, les Etats membres apportant quant à eux plus de 4 milliards d'euros.

L’aide humanitaire de l'Union européenne est distribuée de façon impartiale, neutre et indépendante aux victimes les plus vulnérables en fonction de leurs seuls besoins. Elle bénéficie directement aux personnes en détresse, sans distinction de nationalité, de religion, de sexe, d’origine ethnique ou d’affiliation politique.


Une assistance humanitaire alimentaire auprès de 100 millions de personnes depuis 2010

Près d’un tiers du budget humanitaire annuel de l’UE sert à l’organisation d’une assistance alimentaire d’urgence. Depuis 2010, la Commission européenne met en œuvre sa nouvelle politique d’assistance alimentaire humanitaire et a prodigué une aide à près de 100 millions de personnes. Les principales régions bénéficiaires de l’aide humanitaire et de l’assistance alimentaire en 2014 étaient le Sahel, la Syrie et le Soudan du Sud.


Une aide pas seulement alimentaire

Face à l'épidémie dramatique du virus Ébola auquel l’Afrique de l’Ouest a dû faire face entre 2014 et 2016, l'Union européenne, avec ses États membres, ont mis en place un plan d'intervention coordonné et apporté un appui financier de près de 2 milliards d'euros, ce qui a permis de vaincre le virus.

De même, en réponse aux crises multiples que le Mali traverse depuis 2012 (violences, insécurité alimentaire et risques d’épidémies), l'Union européenne a apporté une réponse humanitaire rapide et efficace afin de garantir un accès aux services de base en matière de santé, de nutrition et d'approvisionnement en eau potable, ainsi qu'un hébergement, une alimentation et une protection aux Maliens les plus vulnérables, notamment les réfugiés et les déplacés.


Faire face à la crise des réfugiés syriens

Chaque année, des millions de personnes fuient des conflits, des violences, des violations des droits de l’Homme, des persécutions et des catastrophes naturelles. On dénombre au total plus de 65 millions de personnes qui ont dû se déplacer dans leur pays, se réfugier dans d'autres pays ou demander l'asile. C'est pourquoi la Commission européenne consacre 72 % de son budget humanitaire annuel à des projets d’aide aux réfugiés et déplacés dans plus de 30 pays.

Mais face à l'ampleur du conflit syrien, qui a déclenché la plus grande crise humanitaire au monde depuis la Deuxième Guerre mondiale, l'Union européenne a dû mobiliser des moyens exceptionnels. Depuis le début de la crise en 2011, près de 9 milliards d'euros ont été engagés sur le budget de l'Union et de ses Etats membres, dans des secours d’urgence, pour les 6,5 millions de Syriens déplacés à l’intérieur de leur pays et les 4,6 millions réfugiés dans les pays voisins (Liban, Jordanie, Irak, Turquie et Égypte), ainsi que pour leurs communautés d’accueil.

L’Union européenne et ses États membres sont, ainsi collectivement, le principal contributeur de la réponse humanitaire internationale à la crise syrienne.


La solidarité est une valeur fondamentale de l'Union européenne

L'aide humanitaire n'est pas seulement financière. Son principal moteur est d'abord la solidarité – l’une des valeurs fondamentales qui sous-tendent l’intégration européenne. Les citoyens de l’UE s’unissent dans leur solidarité avec les victimes de conflits et de catastrophes naturelles. Ainsi, neuf citoyens sur dix estiment qu’il est important que l’UE finance une aide humanitaire au-delà de ses frontières, et sept Européens sur dix pensent qu’une aide humanitaire coordonnée au niveau de l’UE est plus efficace qu’une aide humanitaire venant séparément de chaque État membre.

Selon la nature des crises, l’aide humanitaire prend plusieurs formes. Elle permet par exemple d'assurer l’alimentation, l’approvisionnement en eau, le logement, la trésorerie, la santé ou encore des réparations d’urgence.

La Commission européenne octroie son aide par l’intermédiaire de plus de 200 organisations partenaires avec qui elle travaille pour organiser une aide humanitaire partout dans le monde et couvrir l’ensemble des besoins, toujours croissants. Organisations non-gouvernementales (ONG), organisations internationales, agences des Nations Unies, et agences spécialisées des États membres de l’Union européenne figurent parmi ces partenaires.

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

MAISON DE L'EUROPE DE LA GRANDE THIERACHE

Sensibiliser, informer et former le citoyen aux enjeux de la construction européenne

NORD - AISNE - ARDENNES - WALLONIE

18, rue Cousin-Corbier
F-59610 FOURMIES

T : (33) 03.27.60.50.28.

Mail : eurothierache@free.fr